les comte de Romans-Ferrari

Les comtes de Romans-Ferrari     

Etienne Lambert de Ferrari, (1714-1776) chevalier, comte de Romans-Ferrari, seigneur de Saint André le Bouchoux, Gerland, Vilette, la Verne et Saint Georges sur Renon. Baptisé à Lyon le 4 juillet 1714. Il obtient en décembre 1763 l’érection de Romans en comté par lettre patente du roi Louis XV et le titre de comte sous le nom de Romans-Ferrari. Il épouse Marguerite Gertrude Charrier de la Roche le 7 Janvier 1750, la sœur de Louis Charrier de la Roche, dont le père était le Seigneur de la Roche-Jullié.

César Guillaume de Ferrari (1750 -1836) : Chevalier, comte de Romans Ferrari, seigneur de Vilette, Gerland, la Verne, Saint André le Bouchoux, né à Lyon le 10 décembre 1750. Premier page de madame la Dauphine en 1764, officier de dragons en 1767, démissionnaire en 1777 pour « vaquer à la régie de ses biens et à la tutelle de ses 11 frères et sœurs »  dont la plus jeune avait 11 ans. Epouse Hyacinthe Françoise de la Frasse de Sury le 20  février 1781. Maire de Romans de 1809 à 1814. Il légua à la commune les anciens magasins de bois du Château situé près de l’église pour y établir la cure.

Alexis comte de Ferrari (1783-1819) second fils de César Guillaume de Ferrari. Maire de Romans de 1814 à 1819. Entreprit les réparations de l’Eglise après les dégradations dues à la révolution.

Guillaume François Hyppolite comte de Ferrari (1782-1858), maire de Romans de 1819 à 1858. Fit ériger le clocher actuel entre 1856 et 1857.

Charles Louis de Ferrari né à Lyon le 1er septembre 1789, officier de cavalerie, chevalier de l’ordre royal de la légion d’honneur ( ?), épouse Hippolyte Catherine de Louvat.

Hippolyte Ernest comte de Romans-Ferrari (1833-1896). Hérite de la terre de Romans de son oncle Guillaume François en 1858. Maire de Romans pendant 38 ans (1858-1896). Mort le 13 Août 1896. Epouse Marie-Laure Bernard de Montessuy de Rully. Fit construire la sacristie et le presbytère ( 1875)

Jean Ernest Marie Charles de Romans-Ferrari né à Romans le 16 décembre 1861, décédé chef de Bataillon à Commercy le 27 Juin 1912 sans alliance.